Des faubourgs à mélasse au Village gai, cette portion de la rue Ste-Catherine entre St-Hubert et Papineau a vécu de nombreuses transformations. Si on y sort toujours se divertir aujourd’hui comme on allait dans ses théâtres et cabarets au début du 20e siècle, le quartier a pourtant vu passer la désindustrialisation et l’époque des mégaprojets que furent la construction de la Cité des ondes, de l’UQAM et de l’Autoroute Ville-Marie. Installé là depuis plus de 30 ans, le Village gai sert aujourd’hui à faire la promotion de Montréal à l’international comme une ville ouverte. De la répression policière des années 80 à la piétonisation de la Ste-Catherine, en passant par les années sida, le Village a une histoire riche que bien peu connaissent.

Cette visite guidée se sert de l’histoire du quartier et de l’expérience actuelle des jeunes pour porter un regard critique sur le village gai, au-delà des discours promotionnels saturant l’espace médiatique à son propos. Elle invite à réfléchir sur le développement social de celui-ci, laissé derrière par les développements économiques et touristiques.

Parmi les questions qu’elle pose : quelle place pour les jeunes dans le village, qui décide de l’aménagement et du contrôle de l’espace, quelle est l’implication de la communauté LGBT face aux luttes militantes passées et actuelles et quelles sous-cultures s’y cachent ?

Place des jeunes, des femmes et des personnes trans, gentrification, argent rose, tourisme sexuel, itinérance, accessibilité des espaces, consommation de drogues, voilà quelques problématiques que la visite guidée explore. Si elle se veut un contre-poid aux discours utopistes qui décrivent le village comme le paradis sur terre (pour attirer les touristes), elle n’en reconnait pas moins le caractère unique et inestimable de cet endroit, lieu de libération et de découverte de soi pour plusieurs.

Historique
Cette marche fut d’abord inaugurée il y a 8 ans auprès des groupes de jeunes gais et lesbiennes pour les initier à la diversité des sous-cultures des communautés LGBT. Elle s’est transformée pour devenir une marche exploratoire visant à sensibiliser les politiciens aux réalité des jeunes qui arrivent dans le village gai. Elle s’est enrichi des nombreux témoignages acquis à travers les années pour prendre la forme de cette visite guidée, alliant histoire et témoignages et visant à outiller tant les communautés LGBT que la population générale à penser de manière critique cet espace public.

Les visites guidées sont disponbiles sur demande pour les groupes de tous âges. Tarifs selon une politique de ce que vous pouvez payer. Durée : entre 1h et 1h30.

Visites guidées du Village