PRÉSENTATION DES MARCHES

Développée en 2008 par Bruno Laprade et animée par des bénévoles impliqué.e.s dans les milieux jeunesse et militants LGBTQ+, la Marche critique du Village se veut un moment de réflexion et d’échanges sur ce que représente le Village, ses réalités multiples, ses espoirs et ses déceptions. La Coalition étant un organisme jeunesse, il apparaît essentiel de questionner la présence et la place des jeunes LGBTQ+ dans le Village. Puisqu’il se destine de plus en plus aux touristes et à la consommation, comment les jeunes s’approprient-illes l’espace? Se sentent-illes les bienvenu.e.s? Quelles sont leurs besoins? Les participant.e.s sont invité.e.s à compléter la visite par des suggestions, des critiques, des témoignages, des réflexions. La visite n’est pas coulée dans le béton, elle est empreinte du vécu, du ressenti de celleux qui la rendent possible et la nourissent.

Elle a également pour vocation d’ouvrir la piste à des changements, des prises de conscience, des désirs d’implication. Le travail de recherche, d’actualisation est donc primordial venant des personnes qui souhaitent animer les marches dans le Village. Au fil des enjeux d’actualité, selon le public participant, la visite peut se modifier, insister sur des aspects différents, apporter de nouvelles informations, une nouvelle vision.

Alors, il reste à enfiler de bons souliers et que la marche commence!

 

POURQUOI UNE MARCHE CRITIQUE, ON AIME ÇA LE VILLAGE?

Il ne s’agit pas ici de dépeindre un univers noir et dramatique en prise à des difficultés insurmontables, mais plutôt de réfléchir sur certains aspects du Village que les guides touristiques ne mentionnent pas, ou sinon dans un contexte purement marchand et attractif. Et pourtant, le Village n’est pas seulement une succession de boules arc-en-ciel l’été au dessus de nos têtes, un lieu haut en couleurs pour sortir, une place où tout le monde tolère tout le monde … Le Village est un lieu singulier de par son histoire, ses transformations, sa mémoire, les gens qui le fréquentent, qui y travaillent, qui y vivent et qui s’y impliquent. Et peut-être que dire que le Village est le plus grand quartier gai au monde est insuffisant.

 

DÉROULEMENT DE LA MARCHE

La visite commence en général en face de l’Astérisk (situé au 1575 Amherst) et se termine au parc Charles-Campbell (au coin des rues Champlain et Sainte-Catherine) près du métro Papineau. En tout, cela fait à peu près 700 mètres selon Google map. Le circuit est d’une durée approximative de 1h30 (en fonction du nombre de participant.e.s, du rythme du groupe et des discussions qui émergent). La marche se fait tout le long de la rue Sainte-Catherine. De 5 à 7 arrêts est généralements effectués : L’Astérisk, devant le Cabaret Mado, au parc Serge Garand derrière le métro Beaudry, au parc de l’Espoir, coin Sainte-Catherine et Panet, devant la murale sur la Ruelle Ste-Rose, entre Panet et Plessis, au coin Plessis et Sainte-Catherine, sur le terrain du Sauna Oasis, au parc Charles Campbell, coin Alexandre de Sève, derrière l’ancien Complexe Bourbon. Ces temps d’arrêts permettent d’aborder les facteurs ayant amené le Village à se situer là (enjeux écologiques et économiques), de parler des enjeux socio-économiques actuels du quartier (pauvreté, gentrification, tourisme rose, travail du sexe), l’historique des symboles de la communauté (drapeau gai et défilé de la fierté), la crise du VIH et son impact sur le militantisme, l’historique de la répression policière vécue par les communautés LGBTQ+, la place des femmes et des personnes trans dans le Village (historique des bars de lesbiennes), etc. L’enjeu des lieux de sexualité tels que les Saunas et les clubs de danseurs nu, notamment pour parler des questions de consentement et de la place des jeunes dans le Village. Les participant.e.s sont invité.e.s à compter le nombre de bars et cafés versus le nombre d’organismes communautaires qu’illes remarquent sur leur route.

TARIFS

Nous proposons une politique “pay what you can”, donc toute contribution est bienvenue mais non obligatoire. Les groupes offrent en général entre 60$ et 150$ par visite, mais la question des frais ne doit pas être un obstacle à la participation des groupes.

L’ÉQUIPE D’ANIMATION

Félix Germain

Félix anime les marches exploratoires du Village depuis l’été 2017. Membre actif de la communauté queer montréalaise, il s’implique avec la Coalition pour amener le public à avoir une vision critique, politique et historique du développement du Village. Fréquentant lui-même le Village depuis plusieurs années, il peut personnaliser chaque visite en l’agrémentant d’anecdotes et de faits divers avec humour. Enseignant en adaptation scolaire et sociale au préscolaire-primaire, il peut facilement adapter le contenu des marches à un jeune public!

 

 

Lysa Janelle

Lysa a commencé à animer les marches au courant de l’été 2017. Animatrice-intervenante auprès des jeunes, elle est passionnée par les activités socio-éducatives et les marches sont un excellent moyen de combiner plaisir et apprentissage. Son expérience comme ancienne bénévole au GRIS lui a permis de développer un aspect important, soit de raconter et de démystifier les histoires des communautés, surtout celles qui sont invisibilisées et/ou marginalisées. Avec les visites, elle souhaite amener les gens à s’ouvrir, se questionner, et partager leur avis sur le Village, et ce, avec  les bons et moins bons côtés qu’on peut lui trouver!

.

 

Bruno Laprade

Bruno a donné sa première marche en 2005 aux participant.e.s de Jeunesse Lambda afin de leur montrer la diversité de la communauté lgbt. Les expériences des jeunes dans le Village et la difficulté à trouver des espaces sécuritaires pour eux l’ont amené à fonder l’Astérisk, tout en poussant sa réflexion sur ce lieu. Par l’histoire orale et les recherches documentaires, il a continué de s’intéresser aux transformations de cet espace urbain et à développer une vision critique du Village. Il cherche ainsi à donner à chacun.e les outils nécessaires pour se faire leur propre opinion, au-delà de ce qu’on entend dans les médias. Depuis 2015, il forme de nouvelles personnes à l’animation pour que les jeunes puissent se réapproprier leur histoire et en fassent un outil de changement social.

 

DEMANDER UNE MARCHE

Pour toute demande à propos des Marches du Village, veuillez communiquer avec Annie Savage, directrice générale
par courriel
dg@coalitionjeunesse.org ou par téléphone 514 318-LGBT (5428)